Vous vous posez des questions ?

Nous sommes heureux d’y répondre.
Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question, n’hésitez pas à contacter notre Service Clientèle au 02 99 40 75 00.

Information : Le port du masque est une mesure barrière qui peut évoluer selon le contexte sanitaire. Nous vous invitons à consulter notre site internet avant l’arrivée de votre séjour. Mise à jour le 06/10/2020

Le port du masque est obligatoire : 

  • dans les espaces communs clos de l’hôtel et de la thalassothérapie : accueils, couloirs et ascenseurs, salles d’attente et de repos ;
  • lors de vos déplacements ;
  • dans tous les soins de thalasso y compris les piscines ;
  • dans les soins au Spa (sauf lorsque vous êtes sur le ventre, le visage dans la têtière et lors de soins « Visage »)
  • et jusqu’à votre pratique de sport.

L’ensemble de nos équipes portent un masque ou sont protégés par un plexiglass.

Nous demandons à nos clients de prévoir un nombre de masques suffisant pour leur séjour, notamment s’ils réalisent des soins de thalassothérapie où le masque peut être mouillé.

Si vous avez des questions lors de votre séjour, nos équipes d’accueil sont à l’écoute de vos retours d’expérience qui pourraient nous permettre de nous améliorer dans toutes nos démarches.

L’eau de mer est bactéricide. Dans le contexte du Covid-19, l’Ifremer a réalisé une étude publiée le 18 mai 2020 qui met en œuvre une opération de prélèvement d’échantillons d’eau de mer et de coquillages afin de vérifier si des traces de SARS-CoV-2, responsable de la pandémie de covid-19, pouvaient y être détectées. Aucune trace du virus n’a été détectée dans des échantillons d’eau de mer ou les coquillages prélevés sur les différentes façades du littoral français. « Même si elle ne vaut pas pour certitude pour l’ensemble des coquillages et des eaux marines métropolitaines, l’absence de traces du SARS-CoV-2 révélée par notre étude est une bonne nouvelle, souligne Soizick Le Guyader, virologiste et responsable du laboratoire nantais « Santé environnement et microbiologie » (LSEM) de l’Ifremer.

D’après le Haut Conseil de la Santé Publique, « l’eau des piscines ne semble pas un lieu propice pour la survie et le développement des virus, les virus de la famille des coronavirus étant trop fragiles et survivant trop peu longtemps dans le milieu extérieur pour se transmettre dans les piscines. »

L’eau des piscines publiques est filtrée, désinfectée et désinfectante. Les traitements de l’eau, lorsqu’ils sont bien maîtrisés, permettent de répondre aux normes physiques, chimiques et microbiologiques fixées par la réglementation sanitaire et sont capables d’éliminer les micro-organismes – dont les virus – sans irriter la peau, les yeux et les muqueuses.

Extrait du Guide sanitaire pour la réouverture et le fonctionnement des piscines publiques

En thalassothérapie, nous respections déjà la limitation fixée par l’ARS de 4 m2 par personne dans nos piscines de soins. Pour un confort optimum, nos fréquentations maximales ont été abaissé de 20% dans notre thalassothérapie ainsi que dans le parcours Aquatonic où vous vous déplacez. Dans les salons d’attente, nous avons supprimé un fauteuil sur deux.

À l’hôtel, nous limitons le nombre de personnes dans les ascenseurs et dans la piscine de détente réservée aux clients de l’hôtel.

Nos espaces profitaient déjà de volumes confortables que nous avons amélioré pour assurer la sécurité de tous.

Petit déjeuner, déjeuner et dîner doivent se prendre en chambre. 

Nous vous proposerons une carte de room service étofée à votre arrivée.

Votre femme de chambre assurera la traçabilité de l’hygiène de votre chambre au quotidien à l’aide d’un tableau de désinfection de votre chambre. Chaque jour, elle portera une attention particulière à tous les points de contact de votre chambre. Elle sera équipée de masque ou visière, gel hydroalcoolique et de désinfectant ménager.

Les restaurants et bar ne sont pas accessibles.

L’Aquatonic, la piscine de détente, sauna et hammam ne sont pas accessibles.

Nos hydrothérapeutes et spa-praticiennes appliqueront un protocole avec des mesures sanitaires renforcées.

Les Thermes Marins prélève l’eau de mer directement à 600 m au large de la plage du Sillon dans la Baie de Saint-Malo. Après sédimentation et dépôt d’éventuels grains de sable, l’eau de mer est chauffée et destiné soit aux soins individuels de thalassothérapie, soit aux bassins accueillant du public.

Dans les soins individuels, cette eau de mer est votre eau de mer ; fraîche, elle n’est utilisée que pour votre soin. Dans les piscines, l’eau de mer est chlorée pour répondre aux règles d’hygiène que nous respectons scrupuleusement avec des analyses 2 fois par jour et un contrôle mensuel des autorités de la DDASS dont les résultats sont affichés dans le couloir menant au parcours. 

Nos conditions générales de vente s’appliquent pour les nouvelles réservations des séjours prévus à partir 16 septembre 2020.

Consultez les CGV