Semaine littéraire à Saint-Malo

Semaine littéraire du 23 au 27 septembre 2019

La nouvelle édition de la Semaine Littéraire aux Thermes Marins de Saint-Malo aura lieu du 23 au 27 septembre 2019. Rendez-vous aux Thermes Marins de Saint-Malo pour une semaine littéraire unique à la rencontre de quatre auteurs de renom.

Lors de votre séjour aux Thermes Marins de Saint-Malo, découvrez les auteurs que vous aimez et échangez avec eux sur leur parcours, leur métier d’écrivain, leurs ouvrages au cours de rencontres inoubliables.

Quatre auteurs seront donc présents aux Thermes Marins de Saint-Malo pour vous rencontrer à l’occasion d’une semaine littéraire exceptionnelle :

Les auteurs présents lors de la Semaine Littéraire 2019

Les rencontres, animées par Christine PUECH, se dérouleront au Salon La Hoguette (2ème étage). Elles seront suivies d’une séance de dédicace.

 

Aldo Naouri

Aldo NAOURI – Lundi 23 septembre : 18h30 – COMPLET –

Des bouts d’existence aux éditions Odile Jacob

« C’était ma mère, ma mère à moi, insaisissable, avec son côté énigmatique qui rajoutait à sa force et à ce que je vivais comme son pouvoir protecteur. Les choses étaient ainsi. Je devais m’y faire, je devais les accepter. C’est ainsi que, soir après soir et tout au long de ces années, elle nous a raconté successivement toutes sortes d’histoires. C’est ce que j’ai voulu faire dans ces bribes de mémoire, raconter et transmettre. Je n’ai la nostalgie d’aucun lieu. Je n’ai pas la nostalgie de la Libye et encore moins celle de l’Algérie. Je me suis intégré, parfaitement même, mais sans jamais me fondre dans la masse ni m’assimiler. Même si rien ne le laisse penser, j’ai été, je suis, je reste en effet un migrant. J’espère que chacun tirera de cet écrit ce qu’il voudra ou ce qu’il pourra. Jusqu’à prendre acte que, de quelque manière qu’elle se déroule, la vie est toujours une belle aventure ! » A. N.

De la Libye à ses années de formation de médecin, qui, toute sa vie, a soigné les enfants ; une idée du parcours de vie peu ordinaire d’Aldo Naouri.

Aldo Naouri a exercé la pédiatrie, avec un éclairage psychanalytique, pendant une quarantaine d’années. Il est l’auteur de nombreux ouvrages à succès tels que Les filles et leurs mères, L’enfant bien portant, Les pères et les mères, Adultères, Les belles-mères, les beaux-pères…, Éduquer ses enfants, Entendre l’enfant…

 

Dominique Bona

Dominique BONA de l’Académie Française – Mercredi 25 septembre : 18h30 – COMPLET –

 Mes vies secrètes aux Éditions Gallimard

« Dans un récit intime en forme de confession, Dominique Bona retrace sa vie d’écrivain, à la fois romancière et biographe. Elle dévoile ses émotions, ses sentiments et les rencontres qui ont construit sa propre identité.

Romain Gary, Berthe Morisot, Gala Dalí, Stefan Zweig, Camille Claudel, Colette : elle raconte la part cachée de ses livres, les enquêtes pleines de risques et d’embûches, les coups de foudre, les hasards et les désillusions qui ont fait de chacun d’eux une histoire personnelle.

Si elle convoque avec tendresse et humour les personnages de sa famille imaginaire, c’est elle que l’on découvre, sous le masque que tout écrivain s’impose, dans cette autobiographie d’une biographe passionnée. »

 Dominique Bona, de l’Académie française, a reçu les Prix Interallié et Renaudot pour ses romans, et publié de nombreuses biographies qui ont fait date, dont la plus récente, Colette et les siennes, est parue en 2017.

 

Amélie Nothomb

Amélie NOTHOMB – Jeudi 26 septembre : 17h30 – COMPLET – 

Nous vous invitons à venir rencontrer Amélie NOTHOMB à la séance de dédicace organisée le même jour à la librairie L’Étagère, 20 rue Gustave Flaubert (Saint-Malo) à 14h.

Soif aux éditions Albin Michel

Fille de diplomate belge, Amélie Nothomb est née le 13 août 1967 à Kobé, au Japon. Elle publie en 1992 son premier roman Hygiène de l’assassin, unanimement salué par la critique et le public. En vingt ans de carrière, Amélie Nothomb a notamment été récompensée par le Grand Prix du Roman de l’Académie française 1999, le Grand Prix Jean Giono pour l’ensemble de son œuvre et le Prix de Flore 2007.

     Crédit photo : Jean-Baptiste Mondino

 

Sorj Chalandon

Sorj CHALANDON – Vendredi 27 septembre : 18h30 – COMPLET

     Nous vous invitons à venir rencontrer Sorj CHALANDON à la séance de dédicace organisée le samedi 28 septembre à         la librairie L’Étagère, 20 rue Gustave Flaubert (Saint-Malo) à 10h30.
Une joie féroce aux éditions Grasset

« Jeanne est une femme formidable. Tout le monde l’aime, Jeanne. Libraire, on l’apprécie parce qu’elle écoute et parle peu. Elle a peur de déranger la vie. Pudique, transparente, elle fait du bien aux autres sans rien exiger d’eux. A l’image de Matt, son mari, dont elle connaît chaque regard sans qu’il ne se soit jamais préoccupé du sien. Jeanne bien élevée, polie par l’épreuve, qui demande pardon à tous et salue jusqu’aux réverbères. Jeanne, qui a passé ses jours à s’excuser est brusquement frappée par le mal. « Il y a quelque chose », lui a dit le médecin en découvrant ses examens médicaux. Quelque chose. Pauvre mot. Stupéfaction. Et autour d’elle, tout se fane. Son mari, les autres, sa vie d’avant. En guerre contre ce qui la ronge, elle va prendre les armes. Jamais elle ne s’en serait crue capable. Elle était résignée, la voilà résistante. Jeanne ne murmure plus, ne sourit plus en écoutant les autres. Elle se dresse, gueule, griffe, se bat comme une furie. Elle s’éprend de liberté. Elle découvre l’urgence de vivre, l’insoumission, l’illégalité, le bonheur interdit, une ivresse qu’elle ne soupçonnait pas. Avec Brigitte la flamboyante, Assia l’écorchée et l’étrange Mélody, trois amies d’affliction, Jeanne la rebelle va détruire le pavillon des cancéreux et élever une joyeuse citadelle. » 

Après trente-quatre ans à Libération, Sorj Chalandon est aujourd’hui journaliste au Canard enchaîné. Ancien grand reporter, prix Albert-Londres (1988), il est aussi l’auteur de sept romans, tous parus chez Grasset. Le Petit Bonzi (2005), Une promesse (2006 – prix Médicis), Mon traître (2008), La Légende de nos pères (2009), Retour à Killybegs (2011 – Grand Prix du roman de l’Académie française), Le Quatrième Mur (2013 – prix Goncourt des lycéens), profession du père (2015) et Le Jour d’avant (2017).